24 Grands Crus


Des vins d’exception
Ici s’épanouit le plus grand nombre des Grands Crus de Bourgogne : 24 sur les 33 de la Bourgogne viticole. Ces vins de renommée mondiale expriment toute la singularité de parcelles d’exception.
Rares et précieux

La Bourgogne compte 53% d’appellations« Régionale », 46% d’appellations« Village 1er Cru » et seulement 1%d’appellations« Grand Cru » !Autant dire que les Grands Crus sont rares autant que précieux, alliant excellence et capacité de garde, complexité et raffinement. La singularité de la parcelle s’exprime au maximum pour les Grands Crus puisque seul le nom du Climat est indiqué sur l’étiquette, se substituant au nom du village (ex : Corton, Montrachet, Romanée-Saint-Vivant, Clos de Tart…).

Gevrey-Chambertin

Les Grands Crus de Gevrey-Chambertin sont au nombre de 9 pour 85 ha, ce qui fait de Gevrey-Chambertin le village le plus titré de Bourgogne. Chambertin et le Clos de Bèze renvoient aux plus anciennes mentions de Climats. Le Chambertin était connu comme le vin préféré de Napoléon ! Sa réputation dans l’histoire lui vaudra de succéder aux 7 autres Grands Crus qui l’entourent après sa reconnaissance en juillet 1937.

CHAMBERTIN : 13,62 ha

CHAMBERTIN-CLOS DE BEZE : 14,67 ha

CHAPELLE-CHAMBERTIN : 5,48 ha

CHARMES-CHAMBERTIN : 28,43 ha

GRIOTTE-CHAMBERTIN : 2,65 ha

LATRICIÈRES-CHAMBERTIN : 7,31 ha

MAZIS-CHAMBERTIN : 8,27 ha

RUCHOTTES-CHAMBERTIN : 3,25 ha

MAZOYÈRES-CHAMBERTIN : 1,82 ha
Morey-Saint-Denis

Morey-Saint-Denis est pourvu de 5 Grands Crus. Le Clos de Tart (monopole), classé Grand Cru en 1939, a été fondé en 1141 par les cisterciennes de Tart. Quatre propriétaires se sont succédé seulement depuis cette date. Le Clos Saint-Denis, créé au XIème siècle par les chanoines de Vergy, a été classé en 1936. Le Clos de la Roche a lui aussi été reconnu en 1936, tandis que le Clos des Lambrays a été classé Grand Cru beaucoup plus tard, en 1981. Enfin, les Bonnes-Mares, dont la majeure partie se trouve sur la commune de Chambolle-Musigny, ont été reconnues en 1936.

CLOS DE TART : 7,31 ha
CLOS SAINT-DENIS : 6,07 ha
CLOS DE LA ROCHE : 16,84 ha
CLOS DES LAMBRAYS : 8,22 ha
BONNES-MARES : 1,5 ha
Chambolle-Musigny

Sur Chambolle-Musigny au cœur de la Côte de Nuits, cohabitent 2 grands Crus. Le Musigny se situe au-dessus du Clos de Vougeot entre le Premier Cru Les Amoureuses et Les Échezeaux, à près de 280 mètres d’altitude. Sa partie sud « remonte » légèrement sur la combe d’Orveau, marquant la limite avec Flagey-Échezeaux. Ce nom provient d’une famille de Musigny, aujourd’hui éteinte et titulaire de charges importantes à la cour des ducs de Bourgogne (XIVème siècle). Antérieur aux AOC, le jugement définissant le Musigny date du 16 avril 1929. Il est Grand Cru depuis toujours. Les Bonnes-Mares, dont une faible partie est également récoltée sur la commune de Morey-Saint-Denis, ont été reconnues en 1936.

BONNES-MARES : 13,5 ha

MUSIGNY : 10,77 ha
Vougeot

En pleine Côte de Nuits, le Clos de Vougeot occupe à lui seul une grande partie de la commune de Vougeot. Au-dessus du Clos, le Musigny et les Grands-Échezeaux occupent le versant du coteau. Fondé vers 1110 par l’abbaye de Cîteaux toute proche qui en conservera la propriété jusqu’en 1789, le Clos de Vougeot est l’image même de la Bourgogne. D’un seul tenant sur plus de 50 hectares, il demeure ceint des murs qui l’entouraient il y a cinq siècles. Son vin est l’une des figures de proue des Grands Crus rouges. L’AOC Grand Cru date du 31 juillet 1937 et c’est l’unique de cette commune. Auprès du cellier et de la cuverie aux gigantesques pressoirs (XIIème au XIVème siècle), son château évoque la Renaissance bourguignonne. Il est ouvert à la visite et la Confrérie des Chevaliers du Tastevin tient ici ses Chapitres : elle en fait la plus belle table d’hôte de France.

CLOS DE VOUGEOT : 14,31 ha
Flagey-Echezeaux

Situation originale pour les deux Grands Crus de cette commune dont le village se trouve dans la plaine, de l’autre côté de la D974, encerclés par le Clos de Vougeot et les Musigny au nord ainsi que les Grands Crus de Vosne-Romanée au sud. L‘Echezaux et le Grand Echezaux sont séparés par le bas de la combe d’Orveau. Ces Climats sont issus de fondations de l’abbaye de Cîteaux dès les XIIème et XIIIème siècles.

ÉCHEZEAUX : 35,26 ha
GRANDS-ÉCHEZEAUX : 8,84 ha
Vosne-Romanée

Ce village concentre des Grands Crus prestigieux au nombre de 6. Le territoire communal est presque uniquement constitué de vignes. Le plus connu est bien sûr la Romanée-Conti, star universelle des vins (en monopole depuis toujours), qui doit son nom au prince de Conti. A côté, le Richebourg ou la Romanée enchantent le palais des connaisseurs. La Romanée-Saint-Vivant est une création du monastère des Hautes-Côtes implanté à Curtil-Vergy, dont le Vendangeoir bien conservé au plein cœur de Vosne-Romanée rappelle le lien.

ROMANÉE-CONTI : 1,77 ha
LA ROMANÉE : 0,85 ha
ROMANÉE-SAINT-VIVANT : 8,37 ha
RICHEBOURG : 7,68 ha
LA TÂCHE : 5,08 ha
LA GRANDE RUE : 1,65 ha